Youth Speaker entry #61: Noro Idéalisoa Andriniela (Madagascar)

Renforcement des capacités des paysans malgaches en termes d’agroforesterie: Ce projet cherche à répondre à l’un des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui consiste à éliminer l’extrême pauvreté et la faim (objectif numéro 1) malgré le fait que l’année 2015 soit une année de transition des OMD vers les ODD (Objectif du Développement Durable).

A Madagascar, avec environ 80% de la population active (UNECA, mars 2015), l’agriculture est le pilier de l’économie (FAO, février 2014). Pourtant, ce secteur est aujourd’hui en danger. La faible productivité des terres ainsi que l’insécurité foncière sont autant de facteurs qui contribuent à la baisse du rendement agricole et menacent la sécurité alimentaire de l’île.

S’ajoute à cela, Madagascar a perdu plus des 4/5ème de sa surface forestière depuis un siècle (CDB, 2010). Cela est dû notamment à la surexploitation des forêts à des fins de carbonisation.

Ainsi, il s’avère indispensable que les paysans malgaches aient les connaissances nécessaires sur comment assurer en même temps l’autosuffisance alimentaire et l’approvisionnement en bois de chauffage et en charbon de bois.

Noro Idéalisoa AndrinielaLa population cible est l’ensemble des communautés locales de base (CLB) du milieu rural malgache, dont la zone pilote sera la commune rurale d’Andakatanikely, district de Manandriana, région Amoron’i Mania où une prise de contact avec les locaux (paysans et décideurs) a été déjà effectuée en Septembre 2014. Et en termes d’échéancier, le début des activités du projet est prévu pour Avril 2016.

L’objectif global de ce projet est donc de créer une dynamique de développement durable au sein des localités par le biais du renforcement des capacités des populations en termes d’agroforesterie.

En effet, en combinant système agricole et forestier, le projet envisage de répondre aux trois enjeux du développement durable.

  • Sur le plan environnemental, il contribue à l’atténuation des effets du changement climatique grâce à l’exploitation rationnelle des ressources forestières
  • Sur le plan économique, il permet l’augmentation du rendement agricole d’où un impact positif sur l’économie locale, voire nationale
  • Et sur le plan social, c’est une source de revenus élargie pour les ménages qui permet aussi la création d’emplois verts pour la population

Bref, ce projet ouvre des perspectives nouvelles, porteuses d’avenir pour le milieu rural. Et, qui, en intégrant les trois éléments cités, nécessite l’implication active de toutes les parties prenantes dont : les jeunes promoteurs (agronomes forestiers, techniciens agricoles, économistes, sociologues), les décideurs et les citoyens locaux.

Text, photo and video are submitted by Noro Idéalisoa Andriniela (Madagascar) – andrniela(at)gmail.com

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as an application by the author, to speak as a youth representative at the World Forestry Congress. Have a look at the other entries too!

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment on this project in the field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below
  • Spread this post via your social media channels, using the two hashtags: #Forests2015 #Youth

The first tier selection of speakers will be based on the number of comments, likes and views each entry gets.

8 thoughts on “Youth Speaker entry #61: Noro Idéalisoa Andriniela (Madagascar)

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s