Youth Speaker entry #70: Brice Delagneau (Côte d’Ivoire)

La Côte d’Ivoire perd chaque année 200000 hectares de forêts. Pour reconstituer son couvert forestier, le Gouvernement ivoirien s’est fixé un objectif de reboisement de 20% de la superficie du territoire national. Pour soutenir cette politique du Gouvernement, AMISTAD ambitionne reboiser 5000 hectares de forêts sur une période de cinq ans soit 1000 hectares de forêts à reboiser chaque année à compter de l’année 2016.

Brice DELAGNEAU-001Pour réussir ce pari, AMISTAD lance la campagne « Je plante un arbre pour le climat » pour mobiliser les jeunes, les femmes, les hommes de toutes les classes sociales à participer à la reconstitution du couvert forestier en Côte d’ Ivoire. Cette campagne nous permettra de mobiliser les fonds nécessaires aux différentes activités de formation des jeunes aux métiers de la foresterie, notamment le débroussaillage, le piquetage, le reboisement, le sarclage, la création de pépinières et la sensibilisation.
Ensuite les fonds seront affectés à l’achat de matériels tels que les machettes, houes, les limes, les brouettes, les bottes, les gants, les casques et autres.

La mise en œuvre du reboisement se fera avec les jeunes et les femmes des différentes localités identifiées et les parcelles mises à la disposition d’AMISTAD.

Pour réussir le programme, les 5000 hectares seront reboisés dans le domaine forestier national:
1- Dans le domaine privé de l’État
2- Dans le domaine privé des collectivités territoriales
3- Dans le domaine privé des communautés rurales
4- Dans le domaine privé des personnes physiques et des personnes morales de droit privé.

Pour diversifier les types de forêts, nous avons choisi :
a) 2000 hectares de forêts de production
b) 1000 hectares de forêts de recréation
c) 1000 hectares de forêt-galerie
d) 500 hectares de forêts de protection
e) 500 hectares de forêts sacrées

Text, photo and video are submitted by Brice Delagneau (Côte d’Ivoire) – bricedelagneau(at)mail.com

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as an application by the author, to speak as a youth representative at the World Forestry Congress. Have a look at the other entries too!

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment on this project in the field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below
  • Spread this post via your social media channels, using the two hashtags: #Forests2015 #Youth

The first tier selection of speakers will be based on the number of comments, likes and views each entry gets.

10 thoughts on “Youth Speaker entry #70: Brice Delagneau (Côte d’Ivoire)

  1. #Forests2015 Très belle initiative ne dit-on pas que planter un arbre c’est laisser un héritage à la terre ?

    Like

  2. Pingback: CÔTE D’IVOIRE / ECOLOGIE : LE COMBAT DE L’ONG AMISTAD POUR LA RECONSTITUTION DU COUVERT FORESTIER IVOIRIEN | lebantou.net

  3. Belle initiative que nous encourgeons d’ailleurs et soutenons….car le planting des arbres est une question vitale plus que tout autre. Pour cela nous retroussons nos manches pour nous mettre aux cotés de l’ONG AMISTAD pour planter nos arbres. Le constat est clair; Nos forêts sont en perte et les changements climatiques sont une réalité et observée dans notre pays. Pour rappelle, la forêt abrite plus de la moitié de l’espece terrestre. Notre alimentation, nos remèdes, nos recherches scientifiques et technologique dépendent de cette biodiversité. Dépuis toujours l’homme se sert de la forêt pour vivre, il la transforme, il la détruit. A cause de l’agriculture nous avons détruit plus de la moitié de nos forêts originelle, notre consomation de viande et notre consommation de papier ont augmenté et pour cela nous avons perdu assez d’espaces forestières, nous remplacons la foret par la plantation d’autre arbres plus rentable pour l’industrie papetiere, par des palmier a huile plus rentable pour l’industrie agroalimentaire mais on déforeste aussi pour survivre (le charbon). lorsque la foret disparait, les animaux sont pas les seuls ménacés. On détruit l’essentiel pour produire le superflue. Mais ce n’est pas une fatalité, il ya encore plus d’un tiers qui existent. Des hommes et des femmes se battent pour sa sauvegarde (villageois, associations, sientifiques, gouvernement) ils nous allertent et nous proposent des alternatives parce que d’autres choix sont possibles. En comprenant, en éduquant, en sensibilisant et en informant comme le fait l’ONG AMISTAD, nous découvrons que l’arbre peut continuer à nous faire vivre si on la regarde autrement. L’arbre est en réalité un être vivant que nous devons apprendre à connaitre de mieux en mieux. La moitié de nos médiaments vient du végétal, si ces plantes nous apportent les remedes qui nous guerissent c’est parce que notre corps sait le reconnaitre. Nos cellules parlent le même langage, nous sommes de la même famille. Elles absorbent l’eau en periode d’innondation et rejettent en periode seche. I’arbre sinon la foeret est la pierre angulaire de tout système vivant dont nous dépendons tous aujourdhui. Ils sont les gardiens du climat, les stocks de carbone dont contient tout l’atmosphere de la terre. Plusieuyrs personnes habitent les forets et leur vie en dépande et nous autres pour l’ensemlble des service que la foret nous rend (la nourriture que nous mangeons, l’eau que nous buvons, l’air que nous respirons, les mediaments qui nous soignent.
    REGARDONS LA FORET AUTREMENT, NOUS SOMMES INDISOCIABLES. DEPUIS TOUJOURS NOUS AVONS EU BESOIN D’ELLE, MAIS AUJOURDHUI C’EST ELLE QUI A BESOIN DE NOUS.
    L’implication directe des communautés comme nous jeunes, la Société civile ainsi que de tous les acteurs est nécessaire pour traiter les causes et problèmes liés à la forêt et profiter des retombées du planting d’arbre qui offrent plusieurs opportunités de la protection des forêts . Aujourdui, plusieurs mécanismes et programmes sont mis en place pour la valorisation économique de la forets , pour faire en sorte qu’elle soit plus “rentable” (financements) de conserver la forêt que de la détruire. C’est pourquoi, la mise en œuvre de ce projet initié par cette ONG doit être l’affaire de tous pour que l’arbre nous genere non seulement la vie mais aussi des ressouces financières à travers la vente des stocks de carbones.

    Like

  4. Tout mon soutien. Cette initiative est vitale quand on sait où on en était il y a quelques années et l’état actuel des choses. Ça fait froid dans le dos.

    Like

  5. C’est une excellente initiative qui contribue en plus des actions concretes contribue à une reelle education environnementale. Au dela de la cote d ivoire, elle suscite de vocation dans toute la sous region. Amistad merite un reel soutien afin de concretiser ce projet novateur.

    Like

  6. Avec cette initiative qui s’inscrit parfaitement dans la vision de l’Etat de Côte d’Ivoire de revertir le territoire national, Amistad se positionne comme une oraganisation qui, au délà des mots, pose des actions concrètes. Nous sommes conscient du défi à relever. Mais avec des personnes de conviction comme Brice Delagneau et des organisations aussi engagées qu’Amistad, nous gagnerons ce combat. Alors pour une Côte d’Ivoire plus verte, engageons nous dans la campagne #JePlanteUnArbrePourLeClimat.

    Like

  7. Pour venir en soutien aux Pouvoirs publics de l’Etat de Côte d’Ivoire dans la reconstitution du couvert forestier et surtout pour assister nos communautés menacées par les effets liés aux changements climatiques

    Like

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s