Le berceau kabyle en liège

Un berceau ancestral

Un berceau ancestral

Il fut un temps où l’enfant kabyle naissait dans une maison traditionnelle où il vivra des années dans un berceau tout particulier qui a accompagné toutes les naissances.

Cette maison au style rudimentaire faite en pierres et en terre renfermait en son sein un berceau unique fabriqué artisanalement en liège. Ce berceau venait de nos forêts et c’est dire toute l’importance qu’avaient nos prédécesseurs pour la protection de la forêt dont ils tiraient leurs propres besoins surtout dans les durs moments de crises comme les guerres.

Cet enfant qui venait au monde dans ce berceau traditionnel avait cette chance d’être nourri au lait du sein maternel, soigné au moyen de plantes et de produits médicinales, respirant un air pur sans pollutions, grandissant avec l’écoute de contes et de légendes tirés du terroir, toujours en relation avec la nature, la terre et les bêtes, consommant l’eau naturelle venant des sources et des fontaines , pratiquant des jeux traditionnels en relation avec la nature. Cet enfant a toujours respecté cette nature qui l’a nourri depuis des temps immémoriaux.

Il a vécu dans une maison traditionnelle dont les moyens de survie sont dérisoires mais il avait l’essentiel des outils, des ustensiles, ayant pour chauffage la chaleur animale émanant de l’écurie basse ou « adaynin » dans le langage kabyle en plus du kanoun (brasier) alimenté par du bois collecté sur la nature. Il ne connaissait ni le téléphone, ni la télévision ni les autres gadgets de la vie moderne mais ses nuits étaient bercées par des contes, des légendes et des chants ancestraux qui façonneront sa petite personnalité.

Quant à l’enfant actuel, il a grandi avec des moyens modernes, dans une maison pourvue de tout le confort matériel, s’est instruit dans les meilleures écoles, a vécu son enfance dans des berceaux ultramodernes pleins de jouets de toutes sortes, avec des outils modernes dont le téléphone, la télévision, l’internet et tant d’autres choses mais s’est toujours éloigné de la protection de la nature et parfois il en est responsable des dégâts occasionnés.

Notre souci est de faire part à un large public de ce berceau ancestral qui était fabriqué avec du liège tiré de nos forêts et de tendre à le remettre à l’honneur dans toute sa simplicité rudimentaire.
Le citoyen des montagnes forestières a utilisé rationnellement les ressources de la forêt pour son usage personnel grâce à son savoir-faire : l’eau, les pâturages, le bois, la terre et la pierre et d’autres choses encore. L’homme kabyle a aussi innové dans le domaine de l’ébénisterie rustique et ce berceau fait à base de liège en est la meilleure illustration.

L’homme moderne peut y revenir vers ce matériau tiré de nos forêts pour fabriquer avec les outils modernes en sa possession des berceaux avec ce liège. Avec le développement des arts et des métiers et leur maitrise, l’homme d’aujourd’hui peut faire un retour aux sources en remettant à l’honneur ce berceau et d’autres outils artisanaux utilisés jadis qui ont vu naitre des générations élevées dans la simplicité de la vie pastorale.

Le berceau kabyle en liège peut générer des emplois et des vocations pour peu que la volonté existe.

Ce qui serait bien , c’est que tous les outils modernes utilisés par nos enfants tels les outils scolaires, jouets…présentent des références à la nature pour un rapprochement à l’Education dans l’amour de la Nature et la multiplication de sorties en milieux naturels…

Blogpost and picture submitted by Ammar Rabhi (Association Assirem Gouraya de Bejaia, Algeria) – alloalgerie(at)yahoo.fr

The content, structure and grammar is at the discretion of the author only.


This post is published as entry #38 of our #Forests2015 blog competition. It is submitted in the “Open” category.

The first selection of the winners will be based on the number of comments, likes and views each entry gets.

As a reader, you can support this speaker’s entry:

  • Leave a comment on this project in the field at the bottom of this page
  • Support the post by clicking the “Like” button below
  • Spread this post via your social media channels, using the hashtag: #Forests2015

Have a look at the other blog competition entries too!

5 thoughts on “Le berceau kabyle en liège

  1. Merci mon ami d’avoir me rappeler mon enfance, beaucoup d’enfants kabyles dont moi personnlement et notre génération en général nous sommes grandit dans ce magnifique berceau, et je me souviens des meilleures contes et des chants de ma mère et grande mère , on regardant dans le toit de notre magnifique maison construit à base de pierres et de l”argil, comportant à l’intérieur des silos de stockage et d’un brasier pour nos chauffer et préparé le manger. Des moments innobliables.

    Like

  2. l’association Assirem Gouraya de la wilaya de Bejaia en Algérie , et sur sa tete Mr Amar Rabhi l’un les plus rare associations sportifs qui a réussi vraiment a faire un travail exemplaire , non seulement dans le cadre sportif , mais pour la protection de la nature , la préservation de la richesses naturel, la sensibilisation… pour le développement durable.
    Assirem gouraya une association de terrain , un programme riches et très variée, des activités qui touche en même temps plusieurs secteur ( sportif , environnement , tourisme , éducation , et meme économique) ; un grand remerciment pour Amar rabhi , présidant de l’association sans oublié le reste de son équipe.

    Like

  3. yahesera aala zemane walah se me donne l’envie de vivre ou moins une journée pour voire comment il vive nous grand parant et mon papa hadak zemane ih yahesera mais votre association elle et vraiment magnifique inchallah bcp de réussite fait nous vivre avec votre activité et bonne continuation.

    Like

  4. Nos activités relatives aux sports en milieux naturels ont pour but de contribuer à la durabilité environnementale de façon à garantir la protection des ressources naturelles, culturelles et patrimoniales des régions de la wilaya de Bejaia. Notre Association qui est connue pour sa crédibilité vise une démarche d’éducation populaire et citoyenne et elle est pour le soutien des projets qui ont un lien social et d’accompagnement vers l’emploi. Elle est pour des projets de Protection de l’environnement et de la biodiversité qui s’attachent plus particulièrement à la restauration des écosystèmes comme elle s’engage aussi à mobiliser efficacement les compétences et favoriser l’aide bénévole dans la lutte contre les dégradations occasionnées à la nature ( déforestations, incendies, utilisations abusives des milieux naturels, exploitations incontrôlées des ressources…). En effet, notre association « Assirem Gouraya » est toujours impliquée à soutenir les initiatives de développement durable au niveau local et national à travers des actions étudiées et réfléchies. Notre association est soucieuse de développer les sports de montagne en faveur de toutes les couches sociales de 7 ans à 70 ans tout en ouvrant le dossier de la protection des divers milieux naturels qui reçoivent nos pratiques.

    Like

  5. C’est vrai que le lien entre la nature et les humains aujourd’hui est beaucoup moins prononce que hier. Concernant la nature et l’education, est-ce que l’association Assirem Gouraya de Bejaia mene des activites a ce sujet? Je vais soumettre un billet de blog a ce sujet bientot …

    Like

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s